Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID)

PRESENTATION :

 

En partenariat avec le Gouvernement du Sénégal, l’USAID travaille à améliorer les conditions de vie des populations sénégalaises par la création d’emplois, l’amélioration de l’accès à l’éducation et à la santé, le renforcement des institutions démocratiques et le développement du secteur agricole en vue d’augmenter la production et les revenus.

DOMAINES DE COOPERATION

CROISSANCE ECONOMIQUE (INITIATIVE ALIMENTAIRE POUR L’AVENIR (FEED THE FUTURE)

Le gouvernement du Sénégal accorde une grande priorité a l’agriculture qui est considérée comme un facteur de croissance économique et de sécurité alimentaire. L’USAID cherche à promouvoir le développement de l’agriculture à travers l’initiative « Feed the Future » du gouvernement des Etats-Unis dont la mise en œuvre est prévue sur une durée de cinq ans avec comme objectif de favoriser un développement économique induit par l’agriculture a l’échelle mondiale.  Au Sénégal, l’USAID aide à renforcer la croissance économique en se concentrant sur quatre principales chaines d’approvisionnement alimentaire, ou les efforts visent à établir des liens entre les producteurs, les transformateurs et les distributeurs de riz, de maïs, de mil et de poisson. Le programme d’appui de l’USAID aide le Sénégal à satisfaire sa demande en denrées alimentaires, et facilite l’accès aux marches, augmentant ainsi les revenus des pauvres et améliorant la nutrition, surtout chez les femmes et les enfants. Un élément clé de cette  approche consiste à encourager la production locale et la fabrication de biens plutôt que de compter sur les importations. Cette approche contribue ainsi à réduire les taux élèves de chômage au Sénégal. Les programmes de l’USAID aident également les groupes de producteurs et les entreprises privées à  fournir des produits fabriques à partir de ressources locales et qui génèrent des revenus  grâce à l’accès aux marches nationaux et internationaux. Ainsi, des milliers d’entreprises se sont développées et génèrent de nouveaux emplois. L’USAID encourage également la production et la consommation de variétés de cultures plus nutritives, la gestion de l’eau, et la sauvegarde des ressources naturelles.

http://www.usaid.gov/senegal/newsroom/fact-sheets/agriculture-and-food-security

SANTE (INITIATIVE POUR LA SANTE DANS LE MONDE)

Depuis les années 1960, l’USAID travaille activement avec le Sénégal pour améliorer la santé de sa population, en particulier des femmes et des enfants. En collaboration avec le ministère de la Santé, le programme Santé de l’USAID soutient les communautés locales pour réduire la mortalité maternelle et infantile, prévenir les maladies infectieuses comme le paludisme, la tuberculose et le VIH/SIDA, et aider les populations à mener une vie plus saine. L’USAID contribue également à renforcer les systèmes de santé en fournissant des services préventifs et curatifs à la population. Elle appuie la planification familiale et aide les communautés à élaborer et à financer leurs propres services de santé. Les programmes de l’USAID ont contribué à maintenir le taux de prévalence du VIH/SIDA au-dessous d’un pour cent (1%), taux  parmi les plus bas en Afrique occidentale et  ont également joué un rôle déterminant en appuyant un vaste réseau communautaire de prestataires de services de santé. Ces prestataires mettent en place, au niveau des communautés rurales, des services essentiels de santé maternelle et infantile et de planification familiale. Dans le cadre de la mise en œuvre de l’Initiative du président des Etats-Unis contre le paludisme, près de six millions de moustiquaires imprégnées d’insecticide ont été distribuées et plus de 4.000 personnes ont été formées au diagnostic du paludisme, contribuant ainsi à une baisse significative de la mortalité infantile et maternelle due à cette maladie. Avec la mise en œuvre de l’Initiative pour la santé dans le monde, qui est un effort transversal du Gouvernement américain visant à améliorer la santé des populations vulnérables, l’USAID continue à étendre les services de santé intégrés à travers le Sénégal pour améliorer la santé des populations.

http://www.usaid.gov/senegal/newsroom/fact-sheets/senegal-global-health-fact-sheet

Education

Grâce à l’assistance de l’USAID depuis plusieurs années, le Sénégal a pu réaliser des progrès immenses dans le domaine de l’éducation de base. Dans le cadre de sa nouvelle politique en matière d’éducation, l’USAID accorde  la priorité q à l’enseignement primaire. C’est pourquoi l’USAID a ajouté  à son portefeuille un nouveau programme portant sur l’enseignement de la lecture et des mathématiques à l’école primaire.  L’USAID continue son appui pour ’améliorer l’accès, la qualité et la gouvernance dans les établissements d’enseignement moyen. A ce jour, elle a construit ou restauré plus de 100 établissements d’enseignement secondaire, permettant ainsi à au moins 60.000 élèves, en majorité des filles, d’accéder à des écoles situées à proximité de leurs domiciles. L’assistance de l’USAID vise à améliorer les résultats scolaires et à développer des aptitudes professionnelles utiles chez les jeunes, aidant ainsi le ministère de l’Education à améliorer et à moderniser les programmes en renforçant leur qualité et leur pertinence. En même temps, les programmes de l’USAID aident les établissements scolaires à assurer un meilleur suivi des résultats scolaires de leurs élèves. Les programmes poussent également les communautés à participer plus activement à la scolarisation des enfants et à s’assurer que les enseignants disposent des qualités et compétences requises. C’est ainsi que le taux de réussite au niveau des établissements d’enseignement moyen est passé de 35,4 pour cent en 2003 à 47,5 pour cent en 2010, et le taux d’inscription est passé de 19,6 pour cent à 45,7 pour l’ensemble du pays. Un autre projet cible les écoles coraniques, contribuant ainsi à tirer de la rue 50.000 enfants et à les maintenir dans les écoles coraniques. L’USAID contribue également à élargir les opportunités d’apprentissage pour les enfants non scolarisés tout en leur dispensant un enseignement de base et en leur enseignant des compétences liées à la vie quotidienne et au savoir-faire professionnel.

http://www.usaid.gov/senegal/newsroom/fact-sheets/senegal-education-fact-sheet

DEMOCRATIE, GOUVERNANCE ET PAIX

Ce programme  de l’USAID encourage la bonne gouvernance, soutient les institutions démocratiques, encourage l’éducation civique et la résolution des conflits dans certaines zones de la région sud-est  du Sénégal. L’USAID intègre les principes de bonne gouvernance dans tous les secteurs pour l’ensemble de son portefeuille destiné à l’assistance à l’étranger en vue de contribuer à promouvoir la transparence et l’imputabilité dans l’ensemble des instances gouvernementales. Dans le cadre d’un effort impliquant plusieurs bailleurs, les activités de l’USAID liées à la décentralisation complètent le Programme national de bonne gouvernance du Gouvernement du Sénégal. Sur le plan de l’appui aux institutions démocratiques, l’USAID a apporté un appui substantiel qui a consisté en un  audit complet du fichier électoral pour les élections présidentielles et législatives de 2012. Le Gouvernement sénégalais avait soutenu cet audit et mis en œuvre de nombreuses recommandations en vue de préparer le scrutin. Le Gouvernement américain a investi au total 6,5 millions de dollars pour soutenir des activités allant de la sensibilisation des électeurs par rapport à l’inscription au fichier électoral, à l’observation des élections, en passant par la formation des journalistes et la sensibilisation des citoyens.

 

http://www.usaid.gov/senegal/newsroom/fact-sheets/senegal-democracy-and-governance-fact-sheet

 

Budget de l’USAID pour le Sénégal en 2013

 

En 2013, l’aide des Etats-Unis au Sénégal s’élevait à plus de cinquante-trois virgule cinq (53,5) milliards de F CFA répartis comme suit:

 

  • Vingt-sept virgule cinq (27,5) milliards de F CFA pour le secteur de la santé ;
  • Treize virgule cinq (13,5) milliards de F CFA pour la croissance économique, l’agriculture, l’eau et l’assainissement ;
  • Onze virgule deux (11,2) milliards de dollars pour le secteur de l’éducation ; et
  • Un virgule quarante-trois (1,43) milliards de dollars pour la bonne gouvernance

 

Quelques résultats obtenus

Santé

  • 11 400 agents de santé communautaire formés en 2013
  • Des moustiquaires gratuites distribuées dans chaque région du Sénégal, soit au total plus de 7 millions depuis 2010.
  • L’USAID a contribué à empêcher 6 000 décès dus au paludisme entre 2006 et 2010
  • Augmentation du taux de prévalence contraceptive de 12 à 16 pour cent en seulement deux ans
  • Le taux de prévalence du VIH du Sénégal est l’un des plus faibles en Afrique sub-saharienne grâce à l’assistance de l’USAID

 

Croissance économique/Agriculture

  • Création de 5 300 nouveaux emplois dans le secteur agricole
  • Formation de 98 000 agriculteurs
  • Création de 50 réseaux de producteurs pour faciliter l’accès aux financements
  • 21 millions de dollars (10,1 milliards de francs CFA) de nouveaux revenus
  • Appui au portefeuille de garantie de prêt de 71 millions de dollar (34,2 milliards de francs CFA)
  • Vingt mille (20.000) personnes ont eu accès à de l’eau potable en 2013.
  • Gestion améliorée de 334 000 hectares de zones de pêche

 

Education

  • Amélioration des compétences en lecture de 2 millions élèves dans 8 500 établissements scolaires grâce au projet PALME.
  • Construction de 17 nouveaux collèges portant à 108 le nombre de collèges construits depuis 2007

 

Bonne Gouvernance

  • Assistance pour l’élaboration et la sensibilisation de la législation sur la déclaration de patrimoine
  • Assistance technique et financière pour l’élaboration et la mise en œuvre de la stratégie nationale de bonne gouvernance
  • Appui à la demande d’adhésion du Sénégal à l’Initiative pour la transparence des industries extractives
  • Assistance technique et outils fournis à 22 collectivités rurales en vue de développer des mécanismes pour la transparence et la responsabilité
  • Formation de 50 000 hommes et femmes aux méthodes de réconciliation et d’administration locale permettant de promouvoir les processus de paix et la bonne gouvernance locale

 

Projets phares :

  • Partenariat pour l’amélioration de la lecture et des mathématiques a l’école primaire  (PALME): Sur le plan éducatif, un programme de renforcement des compétences en lecture et en mathématiques à l’école primaire, au niveau national (PALME)
  • Utilisation des systèmes nationaux : L’USAID travaille de façon plus directe avec les agences gouvernementales, les ONG locales et les organisations du secteur privé, pour aider à stimuler le sens des affaires et le potentiel de croissance des institutions locales.  En 2013, 22% du budget a été alloué à des organisations sénégalaises et au Gouvernement.
  • Projet Assistance parlementaire et engagement civique (PACE): Ce nouveau projet encourage l’amélioration de la gouvernance démocratique à travers le renforcement des capacités des députés de l’Assemblée nationale, tout en augmentant la participation effective des citoyens aux processus décisionnels.

 

  • Projet Yaajeende: Le projet USAID/Yaajeende est une initiative quinquennale de sécurité alimentaire et de nutrition financée à hauteur de 40 millions de dollars qui fournit des solutions structurelles durables aux problèmes d’insécurité alimentaire et de malnutrition chronique. Le projet déploie une approche appelée « Agriculture pour la nutrition » qui fait la promotion du secteur agricole en mettant à contribution des méthodologies et des dynamiques du marché pour permettre aux producteurs d’avoir accès aux produits, services et connaissances dont ils ont besoin pour développer des aliments nutritifs; et aux entreprises du secteur privé d’avoir un meilleur accès aux nouvelles technologies et gagner de l’argent grâce à des produits, services et connaissances de qualité. Le projet Yaajeende aide également la population locale à comprendre comment accéder aux aliments clés et optimiser leur utilisation. Il fournit aux autorités locales et à la société civile les outils et compétences nécessaires pour gérer les ressources liées à la nourriture et à l’eau au profit des populations locales. Le projet prévoit d’atteindre 500.000 producteurs dans 50.000 ménages et de réduire l’incidence du retard de croissance et de l’émaciation chez les enfants de moins de 5 ans de 20% et 28% respectivement. Le montant des ventes accrues de produits et services agricoles et nutritionnels améliorés dépassera 1,5 millions de dollars, ce qui permettra de créer jusqu’à 1000 nouvelles entreprises.

 

  • Construction  de collèges  a travers le mécanisme d’un  accord de remboursement forfaitaire (FAR) :   Suite à la Déclaration de Paris de 2005 sur l’efficacité de l’aide qui a fortement recommandé l’utilisation des systèmes nationaux, notamment les procédures des Gouvernements des pays hôtes, l’USAID travaille directement avec le Gouvernement du Sénégal dans le cadre d’un Accord de remboursement forfaitaire (FAR) portant sur la construction de 10 établissements d’enseignement moyen par an depuis 2007. Aux termes de cet accord, le Gouvernement du Sénégal construit des établissements scolaires utilisant ses propres fonds et systèmes financiers et procédures de passation de marchés. L’USAID rembourse au Gouvernement du Sénégal le montant convenu après s’être assuré que les réalisations sont conformes aux spécifications techniques retenues d’un commun accord. A ce jour, 28 établissements d’enseignement scolaires ont été construits et équipés à travers le pays et 18 autres sont sur le point d’être réceptionnés.

 

 

 

 Liens utililes

 

  1. SITE WEB UTILES :

 

http://french.dakar.usembassy.gov/

http://www.feedthefuture.gov/

http://www.usaid.gov/what-we-do/global-health

https://www.facebook.com/USAIDSenegal

 

  1. DOCUMENTS PERTINENTS A PARTAGER:

 

  1. CONTACT

 

Mme Susan Fine, Directrice USAID

Ambassade des Etats-Unis à Dakar

Rue des Almadies – BP 49 Dakar

Tél: +221 33 889 43 90

Fax: +221 33 889 43 99

Email : open@usaid.gov

Site web:  http://www.usaid.gov/senegal